Hannibal Lecter : Les origines du mal EN DVD

Alliance Atlantis dvd classé 13 ans et plus critiques de 7 sur 10 étoiles

Catégorie : suspense

Film Anglais / français - sortie le 29 mai 2007

Synopsis

Traumatisé par d'atroces et indicibles événements subis à la fin de la guerre, un jeune Lituanien, après avoir trouvé refuge à Paris, entreprend de rechercher les mercenaires responsables et de se venger d'horrible manière. .........

Fiche descriptive

Les romans

Dragon Rouge (Red Dragon, 1981)
Le Silence des agneaux (Silence of the Lambs, 1988)
Hannibal (Hannibal , 1999)
Hannibal Lecter : Les Origines du Mal (Hannibal Rising, 2006)

Les films

Le Sixième Sens (Manhunter, Michael Mann, 1986 d’après le roman Red Dragon) avec Brian Cox
Le Silence des Agneaux (The Silence of the Lambs, Jonathan Demme, 1991) avec Anthony Hopkins
Hannibal (Ridley Scott, 2001) avec Anthony Hopkins
Dragon rouge (Red Dragon, Brett Ratner, 2002) avec Anthony Hopkins
Hannibal Lecter : Les Origines du Mal (Hannibal Rising, Peter Webber, 2006) avec Gaspard Ulliel

Biographie du personnage

La genèse d’un tueur

Hannibal Lecter est né en Lituanie à Vilnius dans une famille de la vieille noblesse balte le 20 janvier 1933. La vie du futur psychopathe bascule durant la déroute de l’armée allemande : des schutzmannschaften assassinent sa jeune sœur et dévorent son corps. Un prédateur hors-norme est né.

Orphelin, Hannibal échoue dans le château familial, reconverti en orphelinat soviétique après la guerre. Pour ses 13 ans, son oncle, peintre réfugié en France, l’accueille à Marseille. C’est là qu’il commet son premier meurtre, vengeant ainsi un affront fait à la femme japonaise de son oncle, dame Murasaki, ainsi que la mort de ce dernier. Hannibal part par la suite à Paris, avec dame Murasaki. Il y suit des cours de médecine et, retrouvant la trace des assassins de sa soeur, "goûte" sa vengeance. Puis il émigre aux Etats-Unis, pays où il devient un psychiatre renommé. Tribun du mal, Hannibal possède une maîtrise totale de la réthorique, hypnotisant littéralement son public. Il devient même membre du comité de l’orchestre philharmonique de Baltimore, dont il assassinera l’un des musiciens pour servir sa cervelle aux membres du comité, accompagnée d’un vin à 700 $ la bouteille ! (pour améliorer l’orchestre que le musicien gachait)

Mais derrière un sourire carnassier aux dents blanches, une politesse raffinée, se cache un implacable criminel amoral qui ne connaît ni pitié, ni remords. En effet, avant d’être arrêté en 1980 par Will Graham (un profiler que ce génie machiavélique aidait dans l’établissement du profil psychologique d’un tueur qui n’était autre que lui-même), Lecter a eu le temps de massacrer huit personnes, parmi lesquelles le musicien et un employé du recensement dont il « dégusta le foie avec des fèves au beurre et un excellent chianti ».

"Hannibal le Cannibale"

Démasqué, Hannibal est arrêté, jugé et condamné neuf fois à la perpétuité. Qualifié de pur sociopathe, il est interné à l’hôpital psychiatrique de très haute sécurité de Baltimore sous la direction de sa Némésis, le Docteur Chilton.

Huit ans après son incarcération, la faculté d’analyse de Lecter sera sollicitée dans l’affaire de "Jaws" ("Mâchoires"), assassin de familles entières. Il aidera la police à le coincer mais donnera également à l’assassin l’adresse de Will Graham auquel le tueur rendra une visite qui laissera de terribles traces sur le visage de l’inspecteur.

Quelques jours plus tard seulement, Lecter reçoit la visite de Clarice Starling, élève au centre de formation du FBI. Le premier contact est plutôt froid :

« Lecter : - Vous savez à quoi vous ressemblez avec votre sac à main et vos chaussures bon marché ? À une fille de ferme, une fille de ferme endimanchée, sans le moindre bon goût. Une alimentation correcte a fait de vous une fille solide mais vous n’êtes pas à plus d’une génération de la pauvreté crasse. N’ai-je pas raison agent Starling ? Et cette origine que vous essayez désespérément de cacher, vous venez du fond de la Virginie.

Que fait votre père ? Est-ce qu’il descend dans la mine ? Est-ce qu’il empeste le charbon ? Et les garçons qui n’arrêtaient pas de vous sauter dessus, tous ces tâtonnements pénibles et moites à l’arrière des voitures pendant que vous ne rêviez que de partir, de vous sortir de là et d’entrer enfin au FBI. » (dialogue du film Le Silence des agneaux)

Cependant, au fur et à mesure, une complicité va s’établir entre deux êtres si différents et pourtant si similaires.

La fille du sénateur Martin a été enlevée par "Buffalo Bill", un tueur fou ayant déjà fait 5 victimes. Il ne doit pas y en avoir de 6e et Hannibal a le pouvoir d’éviter la découverte d’un nouveau cadavre, car il connaît le nom de l’assassin. Mais il ne le donnera pas pour rien. Il veut une fenêtre, un paysage. Clarice Starling lui fait une offre bidon mais Lecter l’apprend par Chilton qui lui fait à son tour une offre, cette fois réelle.

Lecter est donc transféré préalablement à Memphis où il donne un faux nom au sénateur puis, un soir, échappe aux deux gardiens qu’il massacre littéralement. Les quelques informations qu’il avait données à Clarice Starling mettent tout de même la jeune stagiaire sur la bonne voie, et lui permettent de libérer à elle seule la fille du sénateur Martin, et de tuer "Buffalo Bill".

Lecter est en cavale. Il part tout d’abord en Afrique où il dévore Chilton puis part vivre à Florence où il devient (sous un faux nom) conservateur dans une bibliothèque. Mais son passé le rattrape 10 ans plus tard. Une ancienne victime, Mason Verger, un milliardaire terriblement défiguré, tend un piège à Hannibal.

Le cannibale amoureux

Une fois encore, les chemins de Lecter et de Starling se croisent. Clarice, mise en congé du FBI et sous le coup d’une enquête à la suite d’une bavure, sauve en effet Hannibal des griffes de Verger mais est blessée dans l’opération et tombe inconsciente. C’est Hannibal qui lui sauve la vie et la recueille chez lui.

Lecter, qui était tombé amoureux d’elle, enlève Paul Krendler, un haut responsable politique détestant Clarice, et le drogue. Il déguste ensuite sa cervelle au cours d’un dîner "romantique" entre lui et Clarice, où, droguée elle aussi, elle essayera plusieurs fois de le tuer, parvenant finalement à le menotter alors que lui même l’avait bloquée. Une main doit donc être coupée. Il parvient donc à s’enfuir, à bord d’un avion, où il fait manger le reste de la cervelle du pauvre Krendler à un enfant… dans le film.

En effet dans le livre il en est autrement : Clarice est elle même attirée par Hannibal Lecter et le couple parvient à s’enfuir.

Différences entre les romans et les films

Il existe des différences notables entre le Docteur Hannibal Lecter tel qu’il apparaît dans la trilogie de Thomas Harris, et tel qu’il est mis en scène dans les films. Il est certain que sa popularité doit beaucoup au duo d’acteurs de 1991, Sir Anthony Hopkins dans le rôle d’Hannibal et Jodie Foster dans celui de Clarice, à tel point qu’on en a oublié Le Sixième Sens de 1986 et qu’une nouvelle adaptation de Dragon rouge est sortie en 2002 avec Anthony Hopkins.

Dans le roman Hannibal, Thomas Harris songeait à l’adaptation au cinéma et pensait que Hopkins ne jouerait pas, mais que Jodie Foster reprendrait le rôle de Clarice. Aussi, dans ce roman dont l’action est censée avoir lieu dix ans après le Silence des agneaux, est-il dit qu’Hannibal Lecter a subi une opération de chirurgie esthétique qui l’a rendu méconnaissable, tandis que Clarice a juste mûri. Mais ce fut le contraire qui se produisit : dans le film de Ridley Scott, Anthony Hopkins reprit son rôle, tandis que celui de Clarice fut tenu par Julianne Moore.

De même, les producteurs ont sans doute estimé immorale la fin de Hannibal, dans laquelle les deux amants partent vivre heureux leur conte de fées. Dans le film de Ridley Scott, Hannibal fait bien goûter sa cuisine à Clarice, mais elle se borne ensuite à tenter de l’arrêter bien qu’il parvienne à partir seul grâce à un sacrifice.

Un héros de roman populaire

Hannibal Lecter renouvelle le personnage stéréotypé de l’ogre et du savant fou, et peut passer pour un héritier du Français Arsène Lupin, imaginé au début du XXe siècle par Maurice Leblanc, ou du jeune Anglais Alex de l’Orange mécanique d’Anthony Burgess. Fou, il l’est sans doute, du moins dans Dragon rouge, premier opus de la trilogie, un peu moins dans le Silence des agneaux. Dans ces deux romans, Hannibal n’est encore qu’un second rôle.

C’est avec l’arrivée de Clarice Starling dans le Silence des agneaux que le psychopathe évolue. On comprend très vite qu’il ne fera aucun mal à la jeune femme (quand une amie lui demande si elle n’a pas peur avec Lecter en cavale, elle répond qu’elle est sans inquiétude, car pour Lecter, selon elle, chercher à lui nuire serait lui "manquer de courtoisie"). Au bout du compte, malgré le massacre de deux policiers chargés de le surveiller, Hannibal dans le Silence des agneaux a un rôle positif, il aide Clarice à triompher des méchants et paraît plutôt sympathique pour un assassin.

Dans Hannibal, c’est lui désormais le héros. Dans un décor à sa mesure, Florence, il est éblouissant de raffinement et d’érudition, fait des recherches historiques dans une église médiévale, gagne le respect et la confiance d’une société savante en donnant une conférence sur Dante Alighieri. C’est un vrai gentleman-tueur en série. Ceux qui le traquent sont tous des méchants et des corrompus, qui méritent au fond le sort qu’Hannibal leur réserve. Enfin on apprend qu’Hannibal a été traumatisé par une enfance malheureuse, argument éculé mais qui fait toujours son effet devant un jury d’assises.Néanmoins, son aspect psychopathe ressort dans ce que nous voyons de ses premiers crimes où il semble tirer une certaine jouissance des crimes qu’il perpétue par vengeance de sa soeur.

Site Référence DVD : http://www.hannibalrising.com/

Note

Cet article contient des informations à propos d'un film programmé ou prévu. Il est susceptible de contenir des informations spéculatives et son contenu peut être nettement modifié au fur et à mesure de l'avancement du film et des informations disponibles s'y rapportant. La disponibilité du dvd "Hannibal Lecter : Les origines du mal" peut varier d'un club vidéo à l'autre!